Il existe des traditions que l’on perpétue dans les familles chaque année à Noël. De la buche à la dinde, vous avez surement un souvenir qui reste gravé dans votre tête et dont vous ne pouvez pas vous passer.
En provence, s’il y en a bien une, ce sont les 13 desserts. L’immanquable chaque année, il décore autant qu’il nourrit.

Il n’existe pas vraiment de « recette » ancestrale, les textes les plus anciens parlent de fruits, de fruits secs, ou encore de la pompe à huile. Alors on a décidé de vous donner notre propre liste, en vous racontant un peu ce que les ingrédients représentent lorsqu’ils ont un symbole.

Commençons avec l’immanquable, celle qui ne peut pas manquer à ces 13 desserts, la pompe à huile. Si vous pouvez remplacer certains fruits par d’autres, ici ce n’est pas le cas. La pompe à l’huile, c’est la pompe à l’huile. Les ingrédients sont simples, mais le savoir faire est grand. Vous y retrouverez de la farine, de l’huile d’olive, du sucre, de l’eau de fleur d’oranger et un zeste d’orange râpé.

pompe-a-huile

Ensuite viennent les 4 mandiants. Ces fruits secs représentent les différents ordres religieux ayant fait vœux de pauvreté, noix ou noisettes pour les Augustins, figues sèches pour les Franciscains, amandes pour les Carmes et raisins secs pour les Dominicains.
Petite astuce, vous pouvez réaliser un nougat  du pauvre, avec une noix trempée ou non dans du miel, mises à l’intérieur d’une figue sèche, et voilà une petite gourmandise dont vous ne vous lasserez pas !

dates-13-desserts

Pour les fruits, c’est tout aussi simple. Il vous faudra des pommes, des poires, du melon vert (ou verdau, à prononcer avec l’accent) et du raisin frais. Ajoutez au tout des clémentines ou des oranges, voire les 2, qui seront à classer dans la catégorie des agrumes.

13-desserts-agrumes

À tout cela vont venir s’ajouter les douceurs. Le chocolat, le nougat, qu’il soit blanc ou noir, les marrons glacés, les fruits confits et la pâte de coing.

Enfin, et pour terminer sur une note d’exotisme, il faudra rajouter des dattes, seul fruit exotique, souvenir de la fuite en Égypte, avec le « O » gravé sur son noyau qui rappelle l’exclamation de la Vierge, de Saint Joseph et de l’Enfant Jésus lorsqu’ils gouttèrent le fruit.

melon-nougat-chocolat-13-desserts

Il ne vous reste plus qu’à composer votre plateau, pour en faire ressortir toute la générosité et l’esprit de partage que représentent ces fêtes de fin d’année. Vous remarquerez qu’il y a des fruits dont nous n’avons pas parlé dans nos photos. L’ananas, par exemple, ne fait pas partie de la liste classique, mais après tout, Noël est quand même là pour se faire plaisir.

Joyeuses fêtes !